Comment booster sa page Facebook en 2019

avoir une page facebook
Depuis un certain nombre d’années maintenant, Facebook a fait voler en éclat la difficulté que rencontraient toutes les entreprises pour se faire connaître. Créer un compte est d’une facilité incroyable, et compléter son profil l’est presque tout autant. Sans compter la puissance de la plateforme qui offre chaque année, plus de fonctionnalités pour booster sa page Facebook.

 

Parmi celles-ci, Facebook ads, l’outil publicitaire du réseau social qui permet de cibler avec une précision déconcertante son audience. Il est clair qu’on est loin des campagnes marketing traditionnelles qui restaient très larges en terme de ciblage, sans parler du retour sur investissement. En effet, quelques tests suffisent (image, wording…) pour savoir si l’engagement est bon.

 

Dans cet article, je vais partager avec vous quelques notions que j’ai apprises en faisant beaucoup de veille sur internet (que je continue aujourd’hui bien sûr) mais aussi de part mon expérience personnelle. Si des principes vous paraitront évidents, il est important de les appliquer au quotidien dans vos publications afin de fixer les bases qui permettront de booster sa page facebook. Dans un second temps, j’aborderai rapidement Facebook ads afin de vous aider à mieux  vous familiariser avec.

Recette d’une page Facebook qui fonctionne

Sur le réseau social comme partout ailleurs, le contenu est roi. C’est le premier ingrédient qu’il faudra maitriser pour booster sa page Facebook et gagner des abonnés. Il est impératif de se concentrer dessus avant de penser acquisition et développement de sa communauté.

booster son facebook

1. Construire une page orientée AUDIENCE plutôt que business

Beaucoup d’entreprises font l’erreur de ne parler que d’elles sur leur page Facebook et d’inviter sur chaque post à participer en posant des questions. Elles sont totalement orientées business. Le problème, c’est que ça se ressent très rapidement et que les abonnés ne s’engagent pas plus que cela…

Il est très important de comprendre cette notion pour produire du contenu qui va attirer l’audience et non la rendre indifférente. Ce principe sera d’autant plus important lorsque vous déciderez de faire appel à la publicité pour booster votre page Facebook.

Voici un focus de quelques points à garder en mémoire pour votre contenu :

  • Concentrez vous en premier sur les intérêts de l’audience que vous souhaitez attirer pour votre page (en rapport avec votre business si c’est une page pro) et publiez en fonction.
  • Soyez patient. Comme le dit le proverbe « Rome ne s’est pas faite en un jour », c’est d’autant plus vrai sur les réseaux sociaux.
  • Suscitez l’émotion. Pratiquez l’art du storytelling en racontant des histoires pour mieux capter l’attention de votre audience.
  • Apportez de la valeur. Les internautes surfent beaucoup sur internet à la recherche d’informations. Si vous leur livrez du contenu enrichissant (autour de votre domaine bien sûr), ils interagiront avec vos posts d’eux même.
  • Construisez un lien avec votre audience. La confiance et la crédibilité se gagnent. C’est encore plus long à faire sur les réseaux sociaux. On en revient à la patience 😉

Vous l’aurez compris, avant de parler de vous ou de votre activité vous devez faire en sorte que votre audience vous écoute et apprécie votre travail. Une fois ce lien de confiance crée, il sera possible de leur parler business puisque vous aurez capté leur attention. Sur les réseaux sociaux vous devez garder en tête que vous travaillez pour votre audience avant tout.

2. Créer du contenu natif pour maximiser le temps sur Facebook

Le réseau social favorise le contenu natif et pénalise le contenu qui comprend des liens renvoyants à l’extérieur. C’est comme ça et il faut adapter sa stratégie en fonction. Si vous voulez faire une vidéo, il faudra la télécharger directement sur la plateforme pour booster sa page Facebook. Vous publiez souvent des articles sur votre blog et voulez en faire la promotion sur vos réseaux sociaux ?

Astuce 1 : Mettez le titre de celui ci sur une image de fond en indiquant que le dernier article est disponible sur votre site.

Astuce 2 : Chaque contenu est adaptable aux différents réseaux sociaux. Vous pouvez par exemple prendre un extrait parlant de votre article et le tweeter sur Twitter ou l’accompagner d’une photo sur Instagram.

facebook mobile

3. Maitriser la curation de contenu

Créer du contenu prend énormément de temps, sans parler des images qu’il faut travailler pour accompagner ses textes. La curation de contenu est une bonne alternative, pourquoi ? C’est une valeur sûre tout simplement. Réutiliser des publications qui ont bien fonctionnées permettra d’avoir des résultats pour booster sa page Facebook tout en faisant gagner du temps. Que du positif donc ! Veillez toutefois, à bien respecter les droits d’auteur en mentionnant le propriétaire du contenu.

Voici une méthode que j’applique quotidiennement pour rechercher et sélectionner des contenus :

  • Faire de la veille sur les blogs spécialisés : Cela permet de rester non seulement au courant de l’actualité dans son domaine mais en plus d’avoir du contenu de valeur à proposer à son audience.
  • Avoir une vision 360° de l’information : Ne pas se contenter d’une source pour lancer une affirmation. Car, si cette dernière s’avère fausse ou inexacte, votre e-réputation peut en prendre un coup.
  • Observer les interactions : plus il y en a, plus cela signifie que le contenu présente une forte valeur perçue. Il devrait donc plaire à une audience similaire.
  • Regarder à côté : Les concurrents sont souvent de bonnes sources d’informations, si leurs contenus fonctionnent, c’est qu’ils ont trouvé la recette efficace.

L’objectif de cette méthode est de tester les publications qui fonctionnent auprès de votre audience pour pouvoir ensuite créer vos propres contenus optimisés.

4. Utiliser la publicité Facebook

L’algorithme de Facebook réduit la visibilité de vos posts organiques. Ce qui veut dire que si vous n’avez pas de réactions massives et rapides sur vos posts, ceux ci auront une portée très faible. Entre 5 et 10% maximum. Difficile de booster sa page Facebook dans ces conditions 😞

Bien sûr, la plateforme propose une solution : Facebook Ads.

Facebook sur ordinateur

Avant de se jeter pleinement sur la création d’une campagne publicitaire, il faut impérativement :

Le ciblage

Une fois ces prérequis effectués, il est possible d’envisager de booster sa page Facebook et de l’emmener au niveau suivant. Le but étant d’avoir une communauté qui s’engage sur vos posts de façon régulière. Mais alors comment faire ? Pour arriver à cibler l’audience désirée, il y a une petite astuce qui marche bien : cibler les pages de ses concurrents. Pourquoi ? Simplement parce que l’audience est qualifiée, voir très spécifique en fonction de la popularité du concurrent.

Attention tout de même, il ne faut pas cibler n’importe qui. Par exemple : si vous êtes dans la location de logements, n’allez pas cibler la page Airbnb qui à actuellement + de 15 millions de mentions j’aime. D’abord parce que l’audience est trop large et ensuite, elle n’est pas suffisamment qualifiée pour être rentable.

Pour trouver des pages concurrentes de qualité, je vais vous donner une petite méthode que j’applique lorsque je fais de la publicité. Je vous invite à aller dans le business manager puis dans les statistiques d’audiences de Facebook. Ensuite, tapez un intérêt lié à votre activité et regardez les pages likées par les personnes qui aiment votre intérêt.

Dans la capture d’écran ci dessous, j’ai tapé l’intérêt « voyage » puis je regarde les mentions « j’aime  » de l’audience intéressée par les voyages en général. J’ouvre ensuite chacune des pages pour voir si elles sont pertinentes et je regarde si la communauté est active sur les posts.

statistiques audience
Capture écran statistiques d'audience

Une fois que vous avez sélectionné plusieurs pages, retournez sur l’outil publicitaire de Facebook et voyez si celles-ci sont reconnues comme critère d’intérêt. Si c’est le cas vous tenez un bon ciblage sinon répétez la manipulation précédente.

Lorsque vous choisissez une page en critère d’intérêt, vous pouvez remarquer que d’autres pages sont suggérées. N’hésitez pas à aller voir celles-ci pour vous assurer de la qualité de leurs audiences. Si c’est positif, gardez les de côté pour une prochaine campagne. Ne groupez pas plusieurs audiences avant de les avoir testées séparément.

facebook ads
Capture ciblage Facebook ads

Ensuite, ajoutez un wording et un visuel à votre campagne parmi les formats disponibles dans l’interface de publicité. Pareil, n’hésitez pas à tester plusieurs visuels pour voir celui qui marche le mieux.

Je vous mets un très bon outil qui vous permettra de trouver l’inspiration pour vos futures publicités : Adespresso . Vous n’aurez qu’à taper un mot correspondant à votre domaine (en anglais) et le site vous affichera un lots de pubs sorties sur la thématique. Pas mal pour booster sa page Facebook !

Attention, laissez au moins 72h entre chaque ajustement de votre publicité le temps d’avoir des données suffisamment pertinentes.

Le budget

On termine toujours la configuration de sa publicité avec le placement et le budget que l’on souhaite mettre sur la campagne pour booster sa page Facebook.

Concernant le placement, on trouve un peu toutes les réponses sur internet. De mon expérience personnelle, je dirais que les placements dans le fil d’actualité Facebook et Instagram sont les plus rentables. Il va y avoir aussi Messenger notamment lorsqu’on souhaite promouvoir un événement ou une application mobile par exemple.

placements facebook
Capture écran des placements Facebook

Pour le budget, je recommanderai de manière générale de placer une petite somme (quelques euros) en choisissant l’option sur la durée de la campagne au début. Cela va permettre de faire tourner la pub quelques jours et d’avoir les premières statistiques parlantes.

En résumé…

Dans cet article, on a mis en lumière l’importance d’écrire pour son audience avant de parler de son business. Il est nécessaire de créer un lien de confiance afin d’avoir l’écoute de sa communauté. Cela apportera un meilleur engagement sur les contenus.

De manière générale, il faut rester sur des publications natives pour maximiser le temps passé sur la plateforme. Il est préférable de faire de la curation de contenus qui fonctionnent plutôt que de créer sans être sur du résultat.

Enfin, nous avons terminé avec Facebook ads et quelques astuces pour réaliser facilement une publicité sans prendre trop de risque. N’oubliez pas, la clé de la publicité est de toujours tester d’autres configurations pour optimiser. Pour aller plus loin, vous pouvez découvrir mon article ou je livre 11 astuces et outils pour dominer Facebook et Instagram.

J’espère que cet article vous a plu, si c’est le cas faites le savoir avec un petit like ! Une question en rapport avec l’article ? Commentez juste en dessous 😉

Articles associés

Laisser un commentaire