CPF et Auto entrepreneur : comment en bénéficier et pourquoi se former ?

cpf et auto entrepreneur

Photo by Andrew Neel on Unsplash

Être auto entrepreneur, c’est être expert dans son domaine mais aussi savoir développer une multitude de compétences et de connaissances dans des secteurs qui n’ont rien à voir avec son cœur de métier. Et la plupart du temps, on se lance sans forcément avoir pu prendre le temps de se préparer à tout ! C’est pour cela qu’il est important de continuer à se former, non seulement dans son cœur de métier, mais aussi dans tout ce qui peut soutenir le développement de son activité en général. 

CPF et Auto Entrepreneur : une véritable aide à ne pas négliger.

Le CPF et le statut d’auto-entrepreneur est une histoire d’amour assez récente à l’heure à laquelle j’écris cet article. Si le droit à la formation pour les salariés existe depuis 1970, la création de cette enveloppe CPF pour auto entrepreneur date de… 2019 ! Les premiers versements ont été crédités en 2020. D’ailleurs, savez-vous que vous participez à son financement dès votre 1er euro déclaré à l’URSSAF ? 

Quand est-ce que je cotise précisément à l’aide à la formation des Auto entrepreneurs et qu’est-ce que je cotise ?

D’où vient la cotisation ? De votre chiffre d’affaires (ou CA) ! En effet, lorsque vous déclarez votre CA, chaque mois ou chaque trimestre, vous reversez automatiquement à l’URSSAF une cotisation pour un droit à la formation, en plus des cotisations sociales. Vous n’avez rien de précis à indiquer ou souhaiter. C’est un droit directement calculé. Il correspond à 0,10 % du CA pour les commerçants et les professions libérales non réglementées et à 0,20 % du CA pour les professions libérales réglementées, 0,30 % du CA pour les artisans. Cette cotisation prend la forme d’une contribution : la CFP (Contribution à la Formation Professionnelle).

Vous pouvez faire le point sur ces cotisations grâce à une attestation de versement, mise à dispo chaque année par l’URSSAF dans la rubrique « Mon compte » > « Mes attestations ». Sachez que certains organismes de financement peuvent vous demander ce document, lors de la constitution de votre dossier de demande de formation. Attention, petite précision, le montant indiqué, dans cette attestation, ne correspond pas à vos droits, mais à votre contribution (soit le montant total de CFP que vous avez versé au cours de l’année d’activité écoulée).

Le CFP vous permet d’avoir accès à deux aides : le FAF (Fonds d’Assurance Formation) et le CPF (Compte Personnel de Formation). Votre contribution alimente donc deux enveloppes de formation. Voyons de plus près en quoi consiste ces deux enveloppes

Le CPF pour Auto Entrepreneur, récapitulatif en 3 points

C’est un droit individuel à la formation qui vous est directement attribué.

1- Vous en faites ce que vous voulez.

Le CPF auto entrepreneur est une enveloppe dans laquelle vous cumulez des euros pour monter en compétences. Elle permet de payer une partie, ou l’intégralité, de votre formation, selon votre choix. Tout comme pour le type de formation que vous souhaitez suivre. Il n’y a pas de dossier à constituer ou de jury à convaincre. Tant que l’organisme de formation et vous, êtes en accord (sur le prix ou les dates de session…), vous êtes libre d’utiliser cette enveloppe de formation à votre convenance. 

2- À utiliser durant toute votre vie d’actif.

Que vous soyez auto-entrepreneur ou Travailleurs Non Salariés, il faut avoir un minimum de 16 ans (ou 15 ans pour ceux qui ont signé un contrat d’apprentissage). Vous pouvez utiliser ce droit à la formation jusqu’à votre retraite. 

3- Cotisation minimum et plafond maximum

Vous commencez à cotiser pour ce droit, dès le premier euro déclaré à l’URSSAF

Lors de l’année de création de votre société, le montant crédité est fixé au prorata de la date de création de votre activité. Pour une année pleine d’activité le montant de votre enveloppe CPF sera de 500 €. Le plafond du CPF pour auto entrepreneur est fixé à 5 000 euros.

Si vous cumulez le statut de salarié ET d’auto-entrepreneur, vos droits CPF peuvent se cumuler, mais ils ne pourront pas excéder la limite de 500 € par an.

Le FAF, l’aide historique des entrepreneurs, présentation rapide

Ce n’est pas le cœur de notre sujet, mais sachez que le FAF (Fonds d’Assurance Formation) est une enveloppe de financement de formation liée à la nature de votre activité. Il existe donc plusieurs FAF. Ainsi les artisans peuvent s’adresser à la FAFCEA (pour une formation en lien avec son métier) ou au Conseil de la Formation (pour une formation dite transversale comme la gestion comptable, par exemple).

Les auto entrepreneurs déclarant une activité commerçante ou profession libérale non réglementée immatriculée après le 1er janvier 2018 doivent contacter l ’AGEFICE. Enfin pour ceux ayant le statut de professionnel libéral réglementé et professionnel libéral non réglementé toujours affilié à la CIPAV, doivent faire appel à la FIFPL. Pour plus d’infos, je vous invite à consulter le site dédié.

Où consulter mon CPF Auto entrepreneur et comment l’utiliser ? 

Les démarches administratives sont parfois complexes mais, bonne nouvelle, pour le CPF elles ont été largement simplifiées lors de la dernière réforme.

Pour connaître le montant de vos droits à la formation

Que vous soyez salariés ou auto-entrepreneur, la démarche pour connaître le montant de votre CPF est la même. 

Rendez-vous sur le site moncompteformation.gouv.fr et connectez-vous à votre espace grâce à votre numéro de sécurité sociale. 

Le montant de vos droits est indiqué dès la page d’accueil. Je vous rappelle que vous pouvez tout utiliser, ou seulement une partie, comme vous le souhaitez, que la formation souhaitée soit en lien ou non avec votre activité.  

Pour utiliser votre compte formation 

Pour utiliser votre compte de formation, un seul et unique site officiel  : moncompteformation.gouv.fr.

Vous devez commencer par déposer une demande d’inscription, via votre espace personnel du site moncompteformation.gouv.fr. L’organisme de votre formation a alors 30 jours pour valider (ou non) votre demande d’inscription. Une fois votre demande acceptée, retournez sur votre compte CPF pour terminer votre inscription et utiliser vos crédits CPF.  

Attention, une fois la formation terminée, une dernière démarche obligatoire vous attend. Vous avez trois jours pour vous connecter à votre espace personnel sur MonCompteFormation et indiquer avoir terminé votre session, ainsi que vos éventuelles absences.

Pourquoi se former quand on est auto entrepreneur ?

Auto-entrepreneur, vous êtes certainement un expert dans votre domaine. À ceci près que ce n’est pas suffisant pour la gestion au quotidien de votre activité

Gagner en autonomie

Là où une entreprise est constituée d’un ensemble de spécialistes, en tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes seul. Seul pour faire la compta, prospecter, gérer vos clients… S’il est possible de déléguer certaines tâches, impossible de le faire pour tout. Il est donc essentiel d’acquérir des compétences pour gagner en autonomie et en professionnalisme dans des domaines que vous ne maîtrisez pas. 

Investir sur soi-même

Financer une formation grâce à son CPF, quand on est auto-entrepreneur, c’est aussi investir sur soi-même. Cela revient à étoffer une équipe composée uniquement de vous-même. C’est aussi l’opportunité de satisfaire une curiosité naturelle et l’envie de mieux comprendre votre environnement professionnel (votre comptable et les conseils des community manager qui vous entourent par exemple). 

Monter en compétences

La plupart des métiers évoluent avec le temps et nécessitent des remises à niveau que l’expérience sur le terrain ne peut pas toujours apporter. Autant profiter de ce que d’autres ont découvert et sont prêts à partager. 

C’est aussi l’occasion de monter en soft skills (savoir-être) qui permettent de mieux investir les hards skills (savoir-faire). Gagner en organisation, avoir le contact plus facile…

Quelle formation CPF auto entrepreneur pour quelle compétence ?

Quelles sont les principales compétences à avoir quand on est entrepreneur ? Quels sont les savoir-faire et savoir-être indispensables pour créer et développer une entreprise ? Aucune formation n’est requise pour devenir auto-entrepreneur et se lancer, mais certaines peuvent vous faire gagner du temps, de la visibilité, en organisation ou vous apprendre à rebondir sur une vente pour en déclencher d’autres…

Voyons ensemble quelles compétences peuvent être utiles pour les auto-entrepreneurs.

 

Utiliser son CPF auto-entrepreneur pour gagner en organisation et gestion quotidienne

Comme nous l’avons vu, pour être entrepreneur, il faut savoir jongler avec plusieurs casquettes, plusieurs savoir-faire et savoir-être. L’organisation dans son activité et la gestion quotidienne font appel aux soft skills comme aux hards skills. 

  • Savoir gérer son temps, planifier

Combien de temps consacrer à telle ou telle tâche ? Comment répartir son temps entre celui dédié aux prestations et celui essentiel pour la bonne marche de son activité ? Comment jongler entre les prestations prévisibles et les tâches inopinées ?  Apprenez à optimiser chaque jours et heures de votre semaine de travail.

  • Gestion de projet

De la même manière que le temps, un projet doit être mené en toute intelligence pour gagner en efficacité. Surtout si vous travaillez avec des partenaires. Autant acquérir les bonnes pratiques rapidement et gagner rapidement du temps.

  • Savoir fixer ses priorités, se concentrer sur ce qui est productif et rentable 

Être auto entrepreneur, c’est savoir faire des choix. Il faut pouvoir prendre rapidement la meilleure décision pour son activité et donc connaître ses objectifs et priorités. Avoir une vision globale du développement de son activité n’est pas innée. Apprenez à savoir comment faire et gardez ainsi une vision claire des étapes à venir.

  • Gérer sa comptabilité, son quotidien financier.

En tant qu’auto-entrepreneur, il est important d’avoir des notions de comptabilité et de finance comme la trésorerie, le fond de roulement, la création de factures, la gestion des impayés, les déclarations à l’URSSAF, les plafonds et limites de chiffre d’affaires liés au statut d’auto-entrepreneur.

Être auto-entrepreneur et se former en vente – gestion client

Connaître son produit, son service ne veut pas forcément dire savoir le vendre. Il existe des formations pour vous aider à gagner en force de vente.  

  • savoir écouter ses clients pour répondre correctement à leur(s) besoin(s),

Savoir vendre, c’est tout d’abord laisser le prospect exprimer son besoin et parfois même l’aider à le définir. Cette approche vous permettra même de construire votre argumentaire de manière plus efficace. 

  • Savoir tenir un discours commercial efficace,

Vous connaissez le besoin de votre acheteur, reste à lui faire comprendre, le convaincre que votre service ou produit est le meilleur pour y répondre. Il faut savoir être persuasif, sans être agressif.

  • Savoir créer un lien de confiance et de fidélisation

Dans un monde de consommation rapide, on apprécie de plus en plus de ne plus être considéré comme un simple numéro dans un fichier. Apprenez à créer un lien de confiance et de continuité. Newsletter, réduction, une multitude de solutions existent, à vous de concevoir celle qui conviendra le mieux à votre activité.

prospection Linkedin

Acquérir des compétences en communication et marketing quand on est auto-entrepreneur

La communication est une compétence à part entière et tout le monde n’a pas suivi un cursus dédié avant de lancer sa société. Pourtant, il est essentiel de savoir élaborer une vision d’ensemble, une stratégie, pour savoir comment vous placer par rapport à vos concurrents et comment toucher vos cibles. 

  • Concevoir une stratégie de communication ciblée

Pour concevoir une stratégie de communication efficace, un certain nombre de savoir-faire sont indispensables : créer un persona, définir des objectifs clairs et atteignables (SMART), connaître les bons supports de diffusion…

  • Connaître et exploiter tous les supports de communication historiques

Presse papier, télé, radio, flyer, mailing… tous ces supports doivent être utilisés à bon escient. Tous les secteurs d’activités ne sont pas adaptés à la radio par exemple. Là aussi prenez le temps de connaître la meilleure façon de toucher votre clientèle. 

  • Savoir exploiter internet 

Aujourd’hui, 96% des achats débutent par une visite sur internet: informations sur le produits, sur les horaires de la boutique, avis des autres utilisateurs…vous l’aurez compris Internet est indispensable. Savoir créer un site, ou du moins le gérer pour être autonome dans la gestion de vos stocks, peut être un vrai plus.

  • Savoir exploiter les réseaux sociaux

Pensez aux réseaux sociaux. La gestion d’un réseau professionnel comme LinkedIn demande beaucoup moins de compétences techniques qu’un site internet et en même temps sa force de vente est énorme.

Savoir organiser sa prospection pour la rendre efficace

En complément de la communication, il est important d’avoir une stratégie et des compétences en prospection. 

  • Savoir faire une étude de marché

Quelle marge vais-je pouvoir dégager ? Quelle zone géographique dois-je pouvoir investir ? Comment mon produit va-t-il être perçu par ma clientèle ? Ce sont des questions essentielles à se poser pour construire un projet solide et pouvoir se projeter.

  • Savoir détecter où sont ses clients

A qui s’adresse mon produit ? Quel est le profil type de ma clientèle ? Où se situe-t-elle et comment vais-je pouvoir l’atteindre efficacement ? 

  • Savoir utiliser un réseau pro comme LinkedIn pour prospecter efficacement

Parmi les réseaux sociaux existants, LinkedIn se distingue des autres pour la prospection en BtoB. C’est une source de prospection aussi efficace que sous-estimée. Découvrez comment faire grimper votre chiffre d’affaires en utilisant le réseau professionnel numéro 1.

  • Savoir se constituer un réseau solide de partenaires et de clients

Votre produit est parfait en tant que tel mais votre cible a besoin de plus que vous ne pouvez lui offrir. Au lieu de perdre le marché, apprenez à vous constituer un réseau de partenaires solides et efficaces pour travailler en complémentarité et remporter plus de contrats.

Convaincu d’investir en vous même et d’utiliser votre CPF auto-entrepreneur ?

Grâce au CPF auto-entrepreneur et sa complète liberté d’utilisation, vous pouvez organiser votre formation comme vous le souhaitez. Vous pouvez, en effet, opter aussi bien pour une formation en ligne, qu’un apprentissage en présentiel, avec ou sans certification à la fin. Certaines ne demandent ni de qualification particulière, ni de cursus spécifique pour les intégrer. L’enseignement qui y est prodigué doit simplement convenir à vos attentes et objectifs : professionnalisation, aptitudes, savoir-faire ou savoir-être… A vous de voir comment investir votre Compte Personnel de formation pour développer au mieux votre activité.

Dans tous les cas, je vous recommande de valider votre projet professionnel avec le formateur avant de vous engager pour vous assurer de l’adéquation formation / projet.

abonnés Facebook
astuce instagram

Laisser un commentaire

Préférences
Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut affecter votre expérience sur notre site Web et les services que nous proposons.